QUE FAIT EXACTEMENT UN PSYCHIATRE ?

Psychological consultation

Souvent, quand une personne présente un problème psychologique comme de la tristesse, de l’anxiété, des ruminations, des difficultés à dormir, voire des idées noires, elle ne sait pas à qui en parler. Pour beaucoup de personnes, cela peut être gênant et difficile de parler de problèmes qui touchent la psychologie.

Certains peuvent avoir du mal à parler de leurs émotions et de leur(s) traumatisme(s), ils peuvent penser que ce n’est pas assez important pour justifier d’une consultation médicale ou ils peuvent tout simplement avoir peur qu’on ne les juge.

Aujourd’hui encore, aller consulter un psychiatre est difficile, voire inenvisageable pour la plupart des gens.

POUR PRENDRE RENDEZ-VOUS
nous contacter

Nombreux sont ceux qui pensent que le psychiatre est là pour soigner “les fous” et prescrire des médicaments qui altèrent le jugement et qui transforment les gens en zombies. Nombreux aussi sont ceux qui pensent que le psychiatre va forcément leur prescrire un (ou plusieurs) traitements médicamenteux comme unique solution à leur problème.

Il faut dire que le métier de psychiatre est plutôt méconnu du grand public. Certains ne savent pas que le psychiatre est un médecin qui fait de la thérapie (citons notamment la thérapie de soutien, la psychothérapie formelle issue des trois grands courants historiques – psychanalyse, phénoménologie et comportementalisme –, et la thérapie plus récente basée sur la pleine conscience, qui combine à la fois un cadre moins rigide et une meilleure évaluation par les études neuroscientifiques) et qu’il ne prescrit pas toujours des médicaments.

Le rôle d’un psychiatre est avant tout l’écoute attentive des problèmes d’une personne et le recueil de ses symptômes. Il intègre ses symptômes dans le contexte particulier de la personne (ses autres problèmes médicaux, ses médicaments éventuels et ceux qu’elle n’a pas supportés, etc.). Le psychiatre peut ensuite en déduire le degré de gravité et d’urgence du problème psychologique.

Toutefois, le diagnostic d’un trouble psychiatrique n’est pas toujours faisable lors d’une première consultation et beaucoup de situations nécessitent un temps d’observation. Le plus souvent, il n’y a pas de prescription de médicaments lors d’une première consultation : là aussi, les médicaments, ce n’est pas automatique. Et il est souvent nécessaire de faire des examens complémentaires, comme une prise de sang, pour s’assurer qu’une cause médicale n’est pas responsable des symptômes, comme certains problèmes de la thyroïde, qui peuvent mimer en tout point une dépression par exemple.

Le but d’un psychiatre est avant tout d’éliminer une situation grave et d’apporter des solutions aux personnes qui présentent une souffrance psychologique persistante. Le psychiatre aide ainsi à la guérison et la disparition des symptômes ; il aide aussi à prévenir leur éventuelle réapparition (ce que l’on appelle les rechutes, dans le jargon médical).

Les psychiatres sont des médecins spécialisés en psychologie médicale, qui offrent des avis spécialisés chez les enfants, les adolescents et les adultes. Un rôle essentiel du psychiatre est le dépistage précoce de maladies infantiles graves comme l’autisme, ou handicapantes comme le TDAH. Chez l’adolescent et l’adulte, le dépistage des premiers signes d’un trouble psychique comme l’anorexie mentale ou la dépression est également un rôle important du psychiatre.

Outre le dépistage, le “suivi psy” est un point clé de la prise en charge des patients. Les psychiatres peuvent suivre leur patient aussi longtemps que le nécessite leur situation et aussi longtemps que leur patient en ressent le besoin.

En ce qui concerne la prise en charge médicale à proprement parler, quelques-uns ont une approche purement médicamenteuse, mais la plupart offrent une prise en charge fondée sur des techniques de psychothérapie, avec ou sans traitements médicamenteux concomitants. Comme nous l’avons déjà abordé plus haut, il existe différents courants de psychologie médicale, qui sont à l’origine de différents types de psychothérapies : cognitivo-comportementales (TCC), psychanalyse, basées sur la psychologie positive, l’hypnose, la relaxation ou, plus récemment, la pleine conscience (mindfullness en anglais).

COMMENT CONSULTER ?

La façon la plus répandue pour consulter un médecin, c’est de prendre un rendez-vous en ligne au cabinet du médecin. Mais les délais d’attente peuvent parfois êtres longs, surtout dans des grandes villes comme Paris, Lyon ou Marseille. Cependant, il est généralement plus rapide d’obtenir un rendez-vous en téléconsultation. La téléconsultation est une consultation vidéo en ligne avec un professionnel de la santé. Ce dispositif permet de consulter tout type de médecin. En France et partout dans le monde, la téléconsultation est un mode de soins qui se développe de plus en plus, notamment depuis la COVID.

Enfin, en cas de situation grave ou urgente, il est nécessaire de contacter le 116 (Servei Urgent Mèdic) en Andorre ou le 15 (Service d’Aide Médicale Urgente) en France. Il est toujours possible de consulter un psychiatre en se rendant aux urgences de l’hôpital.

QUI PEUT VOUS AIDER ?

En France, les problèmes psychiques peuvent être pris en charge par deux types de professionnels de la santé mentale. Les psychologues d’une part et les psychiatres d’autre part.

Le psychologue est un professionnel de la santé mentale, qui n’est pas médecin, qui a suivi des études universitaires en psychologie et qui a obtenu un master en psychologie. Le psychologue peut également avoir suivi une formation spécialisée, en psychanalyse par exemple. Il est alors psychologue et psychanalyste.

Il peut exercer en secteur public ou privé. Les consultations avec des psychologues ne font pas l’objet d’un remboursement par l’assurance maladie (sauf disposition particulière, notamment lors de certaines crises sanitaires). Certaines complémentaires santé (et certaines mutuelles en France) offrent la possibilité d’un remboursement d’un certain nombre de séances avec un psychologue.

Le psychiatre est un médecin, professionnel de la santé, qui s’est ensuite spécialisé dans la santé mentale. Pour cela, il a suivi des études de médecine et a obtenu un diplôme de médecin généraliste, puis un diplôme de médecin spécialiste. Il a donc un droit de prescription : il est habilité à prescrire des examens complémentaires, comme une prise de sang ou une imagerie par IRM, et il est habilité à prescrire des médicaments, des traitements non médicamenteux et des dispositifs médicaux. Le fait que le psychiatre soit un médecin lui confère par ailleurs d’autres spécificités (la possibilité d’établir un certificat médical, un arrêt de travail, etc.).

Il peut exercer en secteur public ou privé. Les consultations avec un psychiatre font l’objet d’un remboursement par l’assurance maladie. Si le médecin n’est pas conventionné, la complémentaire santé (ou la mutuelle) du patient pourra prendre en charge jusqu’à l’intégralité des frais non pris en charge par l’assurance maladie, en fonction du contrat du patient.

N’AYEZ PAS PEUR DE CONSULTER UN PSYCHIATRE

Si vous avez des soucis psychologiques comme de la tristesse, de l’anxiété, des ruminations, du surmenage, une perte de plaisir, une perte de la motivation à faire les choses, du stress au travail, des difficultés à dormir, voire des idées noires, consulter un psychiatre vous sera vraiment utile.

Si vous avez déjà un médicament comme un anxiolytique, un antidépresseur ou tout autre médicament qui a une action sur votre cerveau et que vous souhaitez avoir un second avis sur l’indication de ce traitement, la durée d’utilisation ou les solutions alternatives, consulter un psychiatre vous sera également utile.

Si vous avez une maladie chronique comme une dépression, un trouble anxieux, une phobie, un trouble obsessionnel compulsif (TOC), un état de stress post-traumatique (ESPT ou SSPT), une maladie bipolaire ou bien d’autres maladies encore, être suivi de façon régulière par un psychiatre vous sera bénéfique et permettra de stabiliser votre maladie, de diminuer – voire d’arrêter – certains traitements, d’avoir une meilleure qualité de vie (mentale et physique).

Et si vous n’avez pas de maladie psychiatrique, les psychiatres peuvent par ailleurs répondre à vos questionnements, concernant des souffrances psychiques, des peurs ou d’autres domaines.

EN CONSULTANT UN PSYCHIATRE, VOUS AUREZ LES AVANTAGES SUIVANTS :

  • Vous bénéficierez d’un avis médical spécialisé.
  • Vos souffrances seront écoutées et entendues sans jugement d’aucune sorte.
  • Vous aurez toutes les informations sur votre état psychique (diagnostiques, pronostiques et thérapeutiques).
  • Vous bénéficierez d’une prise en charge médicale spécialisée.
  • Vous pourrez être suivi de manière régulière et à la fréquence de votre choix.
  • Vous déciderez des soins dont vous bénéficierez, en choisissant l’une ou plusieurs de ces possibilités : prise en charge médicamenteuse, psychothérapie, et autres types de prise en charge non-médicamenteuses (ciblant le style de vie).

 

LES TROUBLES LES PLUS FRÉQUENTS POUR CONSULTER

Nombreux sont ceux qui ont des problèmes psychologiques ou des souffrances, mais qui n’osent pas en parler. Les motivations et les raisons qui poussent à consulter un psychiatre sont variées et les questions concernant la psychiatrie et la psychologie sont multiples. Les motifs de consultation les plus fréquents concernent :

  • les angoisses, l’anxiété
  • la tristesse de l’humeur, voire les idées noires
  • la fatigue, le surmenage
  • le ralentissement de la pensée, les difficultés à se concentrer
  • le stress au travail
  • les situations de vie difficiles (séparation, grossesse, accident, deuil, perte d’emploi, etc.)
  • le sommeil : insomnie, difficultés à s’endormir, réveils fréquents, etc.
  • l’alimentation : perte d’appétit, crises de boulimie, etc.
  • le mésusage d’un produit ou d’une substance : médicaments, tabac, alcool, et autres drogues, etc.
  • la sexualité : rapports sexuels douloureux, absence de désir, absence de plaisir, etc.
  • les troubles du comportement : scarifications, impulsivité, agressivité, intolérance à la frustration, etc.
  • et tout autre état émotionnel inhabituel et persistant, vécu de façon douloureuse par vous-même ou par vos proches (irritabilité, tension interne, tristesse, ruminations, etc.)

Il n’est jamais inutile de prendre l’avis d’un spécialiste en consultant un psychiatre, en cas de problèmes psychologiques ou de souffrances psychiques persistantes !

LA PSYCHIATRIE : QU’EST-CE QUE C’EST EXACTEMENT ?

La psychiatrie se trouve dans la situation singulière de proposer des diagnostics qui reposent exclusivement sur l’examen clinique. Aucun examen complémentaire, comme une prise de sang ou une imagerie cérébrale, ne peut actuellement confirmer le diagnostic clinique. À défaut de pouvoir connaître avec certitude l’origine des symptômes, le psychiatre va chercher à regrouper ces symptômes en des ensembles cohérents, qu’on appelle syndromes, dont il connaît l’évolution et pour lesquels il peut proposer des stratégies thérapeutiques efficaces. Cela conduit en pratique à 4 situations de diagnostic et de prise en charge :

  • Des états aigus, comme une crise d’angoisse intense ou attaque de panique, un épisode dépressif sévère, un épisode maniaque. Ces états justifient parfois d’un diagnostic et des soins médicaux en urgence.
  • Des états chroniques comme l’anxiété généralisée, le trouble obsessionnel compulsif (TOC), la dépression ancienne, la bipolarité.
  • Des états d’association de plusieurs symptômes, issus de maladies différentes : par exemple, anxiété et dépression, insomnie et abus de substances.
  • Des transitions d’un diagnostic à un autre : une personnalité pathologique peut précéder une maladie psychiatrique, une maladie dépressive peut précéder une démence.

Vous pouvez prendre directement un rendez-vous avec un psychiatre sans passer au préalable par votre médecin généraliste (le rendez-vous avec un psychiatre ne nécessite pas forcément de suivre le parcours coordonné de soins pour un remboursement complet, en fonction du contrat souscrit auprès de votre complémentaire santé).

Lors de la consultation d’un psychiatre, un bilan complet sur la santé est souvent nécessaire avant d’initier une thérapie ou un médicament. Cela permettra d’éliminer (ou bien, le cas échéant, traiter) une pathologie qui pourrait être à l’origine des symptômes, comme un problème de thyroïde ou une carence en vitamine B12, pour citer les deux exemples les plus fréquents. La psychiatrie est un métier interdisciplinaire qui a fréquemment besoin d’avis d’autres spécialistes, comme le neurologue, l’endocrinologue ou le cardiologue, dans le diagnostic, le traitement et le suivi des personnes.

La psychiatrie est une discipline qui traite chaque personne de façon individualisée. C’est aussi une discipline qui dispose de plusieurs outils – médicamenteux ou non – pour soigner les troubles psychiques, comme réaliser des modifications dans le style de vie (ce qui inclut l’alimentation, le sommeil, l’activité physique, la luminothérapie, etc.), la prise d’un médicament, la réalisation d’une psychothérapie, un suivi médical bref ou au contraire pendant plusieurs années. La prise en charge d’un trouble psychique consiste à adopter une stratégie qui associe un ou plusieurs de ces outils, pour répondre au mieux aux besoins spécifiques de chaque personne.